ORLEAN ET LA SOLOGNE

 

Orléans ET LA SOLOGNE

Samedi 9 juin et dimanche 10 juin 2007

 

Après de grosses interrogations sur le temps qu'il allait faire ce week-end là, compte tenu des gros orages de ce début de mois de juin, nous voilà rassurés ! après un matinée un peu couverte, le soleil a pointé le bout de son rayon, juste pour accueillir nos vaillants motards venus des quatre coins de la France, comme à l'accoutumé.

Des retrouvailles lointaines pour les uns, un peu plus récentes pour les autres, l'ambiance est toujours aussi chaleureuse.

Une fois que tout le monde s'est un peu dégourdi les jambes, restauré, les machines "alimentées" prêtes à avaler quelques kilomètres encore, notre Président donne le feu vert. Et nous voilà partis pour la découverte de la région.

Quelques routes de campagne, quelques petits villages tout fleuris, et nous voici arrivés au Château de Chamerolles.

Bâti à l'aube de la Renaissance par Lancelot 1er du Lac, selon les plans d'une forteresse médiévale, Chamerolles dresse ses tours au cœur d'un pays d'étangs, au cœur de la Beauce et de la Gâtine. Il fut au XVIIe siècle un haut-lieu du protestantisme, avant d'être rendu à une vocation plus résidentielle.

Propriété du Conseil Général du Loiret depuis 1987, Chamerolles et son jardin Renaissance, qui avaient sombré dans un lent abandon, ont été entièrement restaurés.

Avec la "Promenade des parfums", le château est aujourd'hui voué à l'histoire des senteurs et à l'art du parfum.

Il offre un véritable parcours initiatique au fil de l'histoire des parfums et de l'hygiène, depuis le XVIe siècle jusqu'à nos jours, au travers d'un ensemble de salles reconstituées dans le goût de chaque époque.

Parmi les "originalités", nous avons découvert "L'orgue à parfums" qui réunit quelques 270 flacons d'essences variées, dont la combinaison donnera naissance à un parfum nouveau.

De plus, nous avons bénéficié  d'une exposition temporaire sur LALIQUE, et avons vu des pièces uniques de flacons de toute beauté.

Comme il faisait très beau, nous avons également profité du jardin, plein de couleurs, d'odeurs, de senteurs, et une heure trente après, nous voilà remontés sur nos machines, pour emprunter de petites routes ombragées, dans la forêt domaniale d'Orléans, pour arriver jusqu'à l'étang de la Vallée (ou étang de Combreux) pour nous relaxer, profiter de ce beau paysage sous un soleil radieux  et nous rafraîchir.

Avant le départ, petite photo de groupe sur la plage, histoire d'enrichir le book de VROAM.

Une petite "anecdote" au passage : alors que nous étions prêts à repartir, une machine récalcitrante n'a pas voulu démarrer. Quelques-uns se sont dévoués pour la pousser, au cas où… mais en vain… Les suppositions fusent : problème de batterie ? de fusibles ?…. que faire ? 

Mais comme l'heure tourne, notre Président suggère que le gros de la troupe reparte, et se propose de rester, ainsi que Nathalie, avec deux de nos  jeunes "recrues"….en attendant de trouver une solution, car un samedi après midi…. et loin de son domicile …. ce n'est pas gagné !!!!!

Finalement, ils ont eu la chance de croiser le chemin d'un autre motard SYMPA, qui passait par-là, et qui avait le matériel pour démonter, remplacer le foutu fusible, cause de la panne, et c'était reparti… Le pilote était rassuré…. mais pas content quand même, sachant qu'il avait emmené sa moto en révision le jeudi qui précédait, justement pour être certain de ne pas avoir d'ennui !!!!

Pendant ce temps, nous avons continué notre chemin en longeant la Loire, sur une partie de la levée (car à ce jour, les ¾ sont consacrés uniquement aux vélos), pour rejoindre Orléans en passant sur le pont Georges V et regagner l'hôtel Océania sur les quais. Chacun a pris possession de sa chambre pour se détendre et s'apprêter, à sa façon, pour le dîner.

Une fois les derniers motards arrivés, nous avons pris le pot de l'amitié, dîné, puis nous sommes séparés pour une nuit réparatrice.

Dimanche, 8 h 15 tout le monde (ou presque) est prêt dans la cour, pour la suite de la balade. 8 h 30, le signal est donné pour le premier groupe.

Au programme, les routes de Sologne, ses petits villages charmants avec leurs habitations de briques rouges, leurs vieilles maisons à colombages, ses étangs, ses cours d'eau portant des noms d'origine celtique : Cosson, Beuvron (« rivière des castors »), Tharonne rivière rapide, pour arriver au musée de la sorcellerie.

Dans une ambiance aussi magique que fantastique, de la préhistoire jusqu'au milieu du 19ème siècle, en passant par le Moyen-age, nous avons découvert l'univers historique des sorcières, commenté par une charmante guide.

A portée de balai, un parcours initiatique et sensitif à travers un étonnant dédale de 1200 m² peuplé par les personnages, plantes qui guérissent, mais qui tuent aussi… animaux mythiques de nos campagnes, dépeints par certains littéraires, dont George Sand.

Une visite qui ne laisse pas indifférent, plutôt surprenante et agréable.

Quelques petites photos, quelques petits souvenirs, et nous voilà repartis pour aller déjeuner dans une ferme-auberge à côté d'Aubigny sur Nère.

Après un petit discours de notre Président et la présentation des nouveaux VROAMers, nous avons dégusté un repas concocté avec les produits du terroir, servi par des gens charmants ; tout le monde s'est régalé.

Puis, une petite sieste à l'ombre pour les uns, une petite cigarette pour les autres, tout en discutant des prochaines sorties de 2007, et celles en prévision pour 2008 ! mais hélas,  le moment de la séparation arrive.

Quelques valeureux motards continueront la route jusqu'à Sancerre, et les autres regagneront leur home, sweet home après avoir fait la promesse de refaire très bientôt un prochain périple.

Gilles et Marie – Jean-Marc et Brigitte – Christian et Annick – Pascal et Agnès.

 

Retour menu balades 2007